Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 20:12

Attention!

Un bon choix de police

N'empêche pas les fautes de frappe.

 

Mauvais traitement (de texte)
Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 20:22

Un intellectuel gréviste, ça devient un con?

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 10:41

Couplet 1

Parfois ici nous nous sentons déterminés

A combattre avec toi oui pour des terres minées.

Mais à r'garder leurs gueules vraiment d'éther minées,

Comme eux nous devenons aussi des (...) terminés,

Endormis, abattus par la fatalité.

Anesthésiés, vaincus, par défaut alités,

Nous avons tous honteusement oui sali tes

Espoirs de voir la paix se faire banalité.

 

Refrain 

Retente ta chance solitaire.

Tu vois elle t'appelle la terre.

La jungle tu sais elle t'atterre

Mais n'attends pas qu'elle t'enterre.

Retente ta chance solitaire.

Oui elle t'appelle l'Angleterre.

La jungle tu sais elle t'atterre

Mais n'attends pas qu'elle t'enterre.

 

Couplet 2

Peux-tu seulement pauvre homme alors te contenter

De voir la haine se satisfaire toute contente et

Réjouie de tes échecs et de tout c'qu'on tentait

Pour atteindre les rives que tes rêves ont hanté?

(...)

Les pieds dans la boue et le visage surmené,

Tu pleures tes enfants que tu n'as su mener

Avec toi sur un bateau par les mers malmené,

Eux qui croient que t' es parti juste pour promener.

Juste pour promener.

(...)

Refrain

(+ bis sur le dernier vers du refrain)

(...)

Couplet 3

Escale au goût amer sur la terre des français,

Si fiers de leur drapeau ils savent te balancer

Du mépris, des injures oui que tu es censé

Recevoir sans l'honneur dont tu es dispensé.

Coincée dans un bourbier de ce coin d'Pas d'Calais,

Ta liberté chérie n'en finit pas d'caler

Mais ce soir rien à foutre de ces r'gards de gars laids,

Tu rejoueras ta vie sur une plage de galets.

Sur une plage de galets.

(...)

 Refrain (X 2)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 19:12

Je suis pour le partage absolu des richesses.

...

Enfin, surtout celles des autres.

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 06:18

Dans les affaires qui secouent la droite aujourd'hui,

Balka nie et Sark aussi.

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 09:33

Petite annonce:

- Recherche canapé d'angle pour mon salon.

Réponse:

- T'as regardé dans Le Bon Coin?

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 18:32

Entretien ce midi avec un jeune estampillé irrécupérable, cassé, ravagé, diagnostiqué bipolaire et schizophrène, assomé par une camisole chimique lourde, associal, dangereux, "psychiatrisé" à 14 ans, pervers, hospitalisé à plusieurs reprises, repéré comme en voix de radicalisation, ingérable...

 

Une heure d'échanges constructifs, de débat d'idées, d'analyses fines, de production de pensée, de bon temps partagé, de confiance exprimée...

Un regard tendre et perçant, une souffrance dévoilée, une histoire décortiquée finement...

 

Et au coeur de ce moment précieux, des questions qui me sont adressées avec douceur et précaution: "mais c'est quoi ton histoire toi Vincent?", "tu as des enfants? Des frères et soeurs?", "qu'est-ce qui t'a poussé à devenir éduc?", "qu'est-ce qui te pousse encore à faire ce métier?", "tu aimes les jeunes que t'accompagnes?"...

 

Vous en connaissez beaucoup vous des psychopathes capables de curiosité, d'altruisme et de bienveillance? Capables d'être en lien à ce point?

 

Oui ce midi j'ai bien mangé... mais je me suis surtout bien nourri.

Lui aussi j'espère.

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 15:12

A force qu'on me recommande d'aller absolument voir le film "demain",

j'ai tout simplement fini par le râter,

à cause de programmation dépassée.

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 18:19

Petit moment savoureux au boulot aujourd'hui. Une scène vue par un éduc de prev.

 

Le contexte: un chantier éducatif avec 4 jeunes pour la réalisation d'un buffet apéritif. Exceptionnellement, nous cuisinons au coeur d'un CHRS (Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale) avec cet objectif de démystification d'un lieu habituellement connoté très négativement. Un croisement entre nos jeunes fragilisés des quartiers, repérés comme en risque de marginalisation, et ces résidents SDF, ces "gueules cassées", "parias" de la société, souvent stigmatisés, déjà marginaux.

 

L'histoire: juste avant le chantier, une de nos jeunes va s'acheter ses clopes et revient toute heureuse en brandissant un ticket à gratter gagnant d'une valeur de 60 €.

Nous attaquons le chantier. Présentation des lieux, rencontres hésitantes et timides avec les résidents: albanais à la rue, vieux routards chevronnés, jeunes déglingués, figures abîmées, relations maladroites...

Petit à petit, au fil des confections culinaires, les regards s'apprivoisent, les échanges naissent, des sourires se partagent, quelques mots aussi...

15h15: il nous manque quelques provisions. La jeune fille m'accompagne au supermarché voisin. A la fin des courses, elle s'absente soudainement dans un rayon. Elle revient en caisse derrière moi et achète une belle tropézienne avec ses 60 € fraîchement gagnés. "C'est pour tout le monde" me dit-elle humblement.

Retour au CHRS: partage du gâteau avec toute l'équipe du chantier et l'ensemble des résidents présents. Une moëlleuse tropézienne! Délicate attention pour les dentitions les plus fragiles parmi nos hôtes.

L'atelier cuisine se termine dans un belle dynamique, un pur moment d'altruisme spontané.

 

La chute: au moment de quitter le foyer, la jeune déclare: "ah moi je veux bien rester ici, c'est trop bien". Nous seuls savons par ailleurs que ce qu'elle vit en famille au quotidien lui autorise cette réflexion et donne même à sa réplique un caractère des plus sincères.

Un jeune homme hébergé lui répond calmement: "si tu veux je te donne ma place".

Elle à son tour: "et moi je te donne la mienne. Si tu veux on échange".

Fin de la discussion. Regards complices. Tout a été dit. Ils se sont compris. Croisements de destins, d'histoires. Instants volatiles et précieux qui donnent à chacun un sacré miroir.

Et une belle matière à travailler pour les éducs...

 

Je ne sais pas si le buffet sera une réussite demain. Mais le chantier éducatif en est déjà une. J'aime mon métier. Ne serait-ce que pour ces moments.

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 10:03

La maîtresse est absente aujourd'hui.

 

Sasha et Julian se retrouvent avec moi à la maison et cherchent des jeux:

Sasha: "on joue qu'on était une famille? On dirait que je suis la maman. Et toi, tu veux être le papa ou le chien?"

Julian: "le chien".

 

Ouf. Perso, je préfère qu'il remue la queue comme ça.

 

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article

Chez Vince

Copyright

Conformément à l'article L111-1 du Code de la Propriété Intellectuelle, l'auteur vous informe que les écrits de ce blog sont protégés.