Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 07:25

Une inspiration contrainte n'induit qu'un mauvais souffle.

 

Quand la commande fait l'entreprise,

On finit souvent en littérature capitaliste.

 

Dois-je me résoudre à mourir intègre?

 

L'autopsie de mes écrits pourrait certes m'apporter la gloire posthume

Dont certains héritiers cupides se satisfont.

Mais je me demande quand même toujours

A quoi me servirait un lecteur nécrophage!

 

S'il vous plaît,

Lisez-moi vivant.

Consommez, dépensez, achetez.

 

Je crois que je préfère mettre à profit ma mort

Pour me faire oublier

Plutôt que reconnaître.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vince
commenter cet article

commentaires

Chouette et chouette 19/05/2011 16:16


Résouds toi.


elsamuz 16/05/2011 08:26


Molière a dit : "Au début on écrit pour le plaisir, ensuite on écrit pour quelques amis, à la fin on écrit pour l'argent." Est ce que cela a joué sur la qualité ? A vérifier...


Vince 16/05/2011 08:39



autant écrire pour l'argent direct! :-)



Cat 15/05/2011 12:13


Je ne sais pas si j'ai saisis exactement le texte, mais la pensée qui me vient subitement juste après la lecture, c'est qu'en effet il vaut mieux te lire de ton vivant et en apprécier chaque ligne,
mais au "cas où", je me dis : nous gardons tous en mémoire qqchose de l'être perdu pour se souvenir de lui ...mais perso j'm avoir des photos ou bien comme ici, des textes pour "appuis" de ces
souvenirs...eh oui, c'est la nostalgique fleur bleue sensible qui parle !... ;-)


michelaise 14/05/2011 11:43


Ouh Vince, testament économique !!! prise de tête consumériste ... tu as du vague à l'âme ??


Chez Vince

Copyright

Conformément à l'article L111-1 du Code de la Propriété Intellectuelle, l'auteur vous informe que les écrits de ce blog sont protégés.