Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 10:01

16h28.

Résigné, il quitta le hall immense et glacial,

Baissant la tête, comme pour regarder son moral dans les chaussettes.

 

Il s'installa alors au zinc cuivré du café de la gare.

Commande d'un double scotch sans glace.

Le patron, assurément perspicace sur tant de désarroi accoudé,

Accepta de lui mettre son portable à charger.

 

Passèrent douze minutes,

Et trois autres verres.

 

Il jetta ses derniers euros sur le comptoir et récupèra son i-phone,

L'air de ne plus y croire.

Cinq minutes défilèrent encore sans qu'il n'osa le rallumer.

 

Il l'ouvrit finalement en quittant la grande verrière embuée du café.

Son écran bleu affichait 17h01.

Deux barrettes au niveau de charge, c'était bien suffisant.

Et là, oui, le texto réapparut.

Que faire?

L'ouvrir et pleurer?

Ou le supprimer par fierté.

 

Il décida de le lire, tant pis.

Et,

Stupeur,

Il découvrit le message:

" Je te rappelle qu'on se voit lundi prochain; rdv sous la grande horloge.

Je t'aime ".

 

Lundi prochain! Mais bien sûr!

Erreur douloureuse d'agenda.

 

17h08.

Il se mit à pleuvoir; une pluie fine et légère.

Lui répondre? Non, pas tout de suite.

D'abord apprécier le coeur qui s'allège, la larme qui pointe à l'oeil ému

Et sourire de sa sotte impatience.


Partager cet article

Repost 0
Published by Vince - dans mots coeurs
commenter cet article

commentaires

koka 10/10/2011 13:17


Ouf, cette histoire finit bien... J'aime ta façon de raconter.
Bonne journée !


Vince 10/10/2011 17:21



mais ce n'est que le début de l'histoire!



Cat 09/10/2011 22:18


sympa ...! super idée ... :-)


Chez Vince

Copyright

Conformément à l'article L111-1 du Code de la Propriété Intellectuelle, l'auteur vous informe que les écrits de ce blog sont protégés.